Piscine: la sécurité avant tout


La piscine ne doit pas devenir une source de dangers pour les plus jeunes (moins de 5 ans surtout). Même si le meilleur des conseils consiste à recommander de ne jamais laisser de jeunes enfants sans surveillance à proximité d’une piscine, un minimum de précautions permet aussi d’éviter les catastrophes.

La piscine n’est pas une pièce d’eau comme les autres. Conçue pour la natation, elle a généralement une profondeur de l’ordre de 2 m d’un côté et de 1 à 1,20 m à l’autre. Sauf si l’accès du bassin se fait par des marches sur toute sa petite largeur, côté  » petit bain « , on ne peut en sortir que par des échelles (2 à 4 en général). Les margelles, souvent en débord, ne facilitent pas la sortie de l’eau. Un jeune enfant qui tombe à l’eau, même sachant un peu nager, peut paniquer et ne pas parvenir à rejoindre une échelle.

Il est donc indispensable d’établir une clôture de protection autour de la piscine, bien qu’aucune loi n’en fasse une obligation autour des bassins privés.

Certains fabricants se sont penchés sur ce problème et ils proposent des clôtures discrètes, basses (1,20 m), constituées de panneaux grillagés et de poteaux en aluminium, faciles à poser avec un minimum d’outils et d’équipements.

Le portillon est l’élément de sécurité majeur. Optez pour un modèle à ferme porte automatique, sans poignée, que seul un adulte puisse ouvrir, avec une clé, la serrure étant placée côté piscine pour que de petites mains ne l’ouvrent pas.

En complément, notez qu’il existe aussi des détecteurs électroniques de passage ou de chute, donnant immédiatement l’alarme dans la maison en cas d’accident.

piscine-budget

Et pour les spas, quelle réglementation en matière de sécurité?

De plus en plus de propriétaires font le choix du spa à la place d’une piscine pour créer un coin détente dans le jardin, notamment parce que les devis pour les spas à plus petits prix démarrent à 3500€ (comme les modèles premiers prix de la marque Birch Bay Spa)

Et si les bassins sont alors bien plus petits, cela ne veut pas dire que la législation relative aux piscines ne s’y applique pas ! En fait, cela dépendra de l’emplacement de votre spa : s’il est situé à l’intérieur de votre habitation, aucune réglementation spécifique ne s’applique.

En revanche, si votre spa, quelque soit sa taille,  qu’il soit de 4 places ou de 2 places, se situe à l’extérieur (comme une piscine) et qu’il est enterré ou semi-enterré (et non simplement posé) alors vous devrez vous référer à la loi du 3 janvier 2003 relativ eà la prévention des noyades et donc installer soit une couverture de bassin, soit une alarme, soit une barrière de protection, soit un abri.

Si vous ne procédez pas à la mise en place de ce type d’équipement, vous vous exposez alors à une amende de 45 000 € : ne prenez pas ce risque !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *